Francesco Finizio

Commissariat : Stéphane Guglielmet

Les oeuvres de Finizio sont souvent des dispositifs d’écoute et de transmission,

qui rendent l’action incertaine, suspendent le temps et échappent totalement à une logique de productivité, de performance et d’exactitude.La transmission s’effectue alors toujours dans l’écart, la perte et l’approximation (Centre de Tri Visuel, 2002-2003). Finizio questionne notre potentiel d’expérience dans un monde ultracontrôlé, commercialisé et préfabriqué. (…)

Texte extrait de la publication de l’exposition Yes, we don’t 2011, à l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne/Rhône-Alpes

Finizio’s works are often mechanisms of listening and transmission, rendering action uncertain and suspending time in the face of an ultracontrolled, commercialized, and prefabricated world.